ACTUALITE

GALERIE

VENTES PUBLIQUES  

MONOGRAPHIES  
LIENS 

Accueil

Page d'ouverture
Retour à la page actualité

 

Fermeture de l'Hôtel Drouot

 

Françoise CASTE-DEBURAUX n'a pu obtenir une salle à l'Hôtel Drouot pour la vente annoncée de marine et sciences. Nous allons en choisir une dans un grand hôtel du centre de Paris.

Nombreux sont ceux d'entre-vous qui connaissez mieux Françoise Deburaux que l'Hôtel Drouot… n'y venant que pour assister à ses ventes spécialisées.

Mais le siège de l'étude de Françoise est à Clamecy, donc en province et Drouot est une société par actions dont les actionnaires sont, à priori, les Commissaires-priseurs parisiens.

Jusqu'à maintenant, ces derniers étaient prioritaires mais quand il y avait de la place, la province était bienvenue.

Je n'écris pas ceci sous le contrôle de Françoise Deburaux. Ceux qui la connaissent s'en doutent, ce n'est pas son style.
Je suis seul responsable de ce qui suit.

Pendant longtemps donc, nous avons pu obtenir des salles sans problème.
Aujourd'hui, de nombreuses salles sont vides, malgré cela, l'accès nous est refusé à l'unique motif que Drouot se ferme à la province et aux non actionnaires.

Si c'est le cas, cela ne regarde que leur bureau, et quoi que l'on pense de cette attitude (20% de chiffre d'affaire en moins en 2007 alors que toutes les autres salles européennes sont en hausse) elle est respectable.

Mais on peut noter également que, sans céder à la tentation devenue générale de vendre des retirages ou du meuble asiatique moderne, nos ventes sont des succès et que nous avons réuni de magnifiques objets et tableaux et pulvérisé des records, tiré la spécialité vers le haut au plus grand bénéfice de Drouot.

A l'heure ou Christie's ferme son département « sciences », nous sommes les seuls avec Sotheby's à organiser des ventes de bonne tenue dans ce domaine, ce que rappelait dernièrement une revue anglaise en parlant de Maître Françoise Deburaux de Drouot… jolie particule.

Depuis la disparition d'Alain Brieux, la France vivait dans l'ombre des salles anglaises en matière de ventes d'instruments scientifiques.
Avec Françoise, nous avons refait de Drouot une place qui compte pour les amateurs.

Personne ne verrait de rapport entre cette réussite et les problèmes rencontrés.
Moi, si.

Mais Drouot n'est pas Paris, il est aisé de déplacer les ventes de spécialité et prendre des habitudes ailleurs comme le font de nombreux Commissaires-priseurs.
Les mesures protectionnistes ont souvent des effets négatifs à moyen terme, dans le cadre de notre spécialité, c'est une régression lourde de conséquences immédiates pour l'Hôtel Drouot.

La science se partage, la mer se mérite.

 

Direction de Drouot Patrimoine :



Président du conseil d'administration :

Maître Georges Delettrez

Directeur général délégué :
Maître Dominique Bondu

Membre du conseil d'administration :
Maître Isabelle Bailly-Pommery
Maître Dominique Ribeyre
Maître Jean-Jacques Mathias
Maître Étienne Jonquet
Maître Jean-Claude Binoche
Maître Gilles Néret-Minet
Maître Jean-Philippe Allardi

 

Merci à tous pour vos appels et vos courriels de soutien.
Malgré ma modération, vous êtes nombreux à avoir tout compris, vous êtes malins !

Soyons cependant clair : il n' y a pas conflit.
Drouot souffre, se cherche et se protège en se recentrant.
En ce qui nous concerne, Drouot nous perd pour retarder la fin de ventes similaires, je pense que c'est exhorbitant, c'est tout.

Continuez à me faire part de vos pensées, ça réchauffe...

 

 


© Bruno Petitcollot, webmaster. Droits de reproduction liés à un accord préalable.